INSTITUT DU MONDE ARABE

« Depuis la nuit des temps, la femme a été responsable de la Haïma. Physiquement d’abord. Travail féminin que tisser, coudre, entretenir, monter, démonter, la tente. Féminin et communautaire. C’est la Tuisa, une tente qui peut peser plus de 100 kilos. Un an pour la tisser, dix mains pour la coudre, vingt mains pour la porter »… « Elles donnent au tissage une texture solide, imperméable au froid de la nuit et de l’hiver, à la chaleur du soleil le plus violent. »

Christiane Perregaux «Femmes du Désert »

009-MALKA-IMA-a 009-MALKA-IMA-b 009-MALKA-IMA-c

 

 

 

Cet ouvrage couvrira une tente de 500m², intégralement tissée à la main par un collectif de femmes pour le Moussem de Tan-Tan, ville Marocaine du Sud-Ouest Marocain qui sera installée sur le parvis de l’Institut du Monde Arabe à Paris, du 15 Octobre 2104 au 25 Janvier 2015 à l’occasion de l’exposition intitulée «Le Maroc Contemporain».

Les Moussem, ces rencontres réunissant plus d’une trentaine de tribus nomades du Sahara, sont un témoignage vivant des cultures orales et artistiques sahraouies. Fêté en septembre 2004 après 30 années d’absence et a été reconnu en 2008, il a été classé par l’UNESCO, Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité.

C’est donc une réinterprétation de la tente traditionnelle sahraouie, aisément montable et démontable selon les parcours nomades des peuples du désert du Maroc.

Une installation éphémère à qui le rythme et les variations de hauteurs donnent une dimension topographique et territoriale. Dans la continuité des installations qu’a accueillies le parvis de l’institut, ce frig contemporain croise patrimoine et innovation technique. La structure accueillera au sein d’un vaste espace libre d’accès, un café littéraire, un lieu de performance dont la programmation est en continuité avec les évènements qui animent l’exposition à l’IMA et une boutique de design et d’artisanat marocain contemporain.

Un hommage aux peuples séculaires du désert vers une mutation experimentale de ces tentes bédouines, dont les codes sont préservés tout en recomposant son vocabulaire architectural.

La tente est drapée d’une toile de laine, rêche, dense, animale et organique.

Un face à face de l’architecture souple, charnelle et matricielle face à la façade verre et d’acier de Jean Nouvel.

  • État: Livré
  • Année: 2014
  • Ville: PARIS
  • Client: Institut du Monde Arabe,
  • Superficie: 500m²
  • Équipe: Tarik Oualalou & Stephane Malka Architectes, Agence du Sud – Maison de l’Artisan, Tristan Spella Infographe, Laurent Garbit Photographe